Niveau national

Au niveau national, la lutte contre le dopage humain est organisée conjointement par la FFE et l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD).

 

Le Règlement disciplinaire de la FFE relatif au dopage humain énumère les comportements constitutifs de dopage : administrer, faciliter l’administration ou prescrire une substance interdite, ou se soustraire à un contrôle anti-dopage.

 

Lorsqu'un cavalier suit un traitement comprenant une ou plusieurs substances interdites, il doit déposer une demande d'Autorisation d’Utilisation à des fins Thérapeutiques (AUT), qui peut être acceptée ou refusée par l'AFLD.

 

Les contrôles anti-dopage sont effectués par l’AFLD, sur décision de cette dernière ou à la demande de la FFE. Les contrôles sont diligentés notamment sur les concours de toutes les disciplines et pour tous les niveaux (Poney, Club, Amateur, Pro).

 

Un contrôle anti-dopage positif engendre des poursuites devant la Commission de lutte contre le dopage de la FFE, qui peut prononcer des sanctions contre le cavalier. Les décisions de la Commission peuvent être contestées devant l’AFLD. Lorsqu’elles sont définitives, c’est-à-dire insusceptibles de voie de recours, les décisions de la Commission sont publiées dans la REF.

 

>> Règlement FFE relatif au dopage humain

>> Liste des substances interdites

>> Autorisation d'utilisation à des fins thérapeutiques (AUT)