Note à l'attention du cavalier

Recommandations générales

 

La Commission médicale de la FFE préconise à tout cavalier de suivre les recommandations suivantes :

- Signaler à son médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.

- Signaler à son médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.

- Signaler à son médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.

- Signaler à son médecin s’il a été victime d’une chute avec perte de connaissance.

- Respecter un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de ses activités sportives.

- S’hydrater régulièrement à l’entraînement comme en compétition.

- Eviter les activités intenses par des températures extérieures inférieures à -5° ou supérieures à +30° et lors des pics de pollution.

- Ne jamais fumer 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive.

- Ne jamais consommer de substance dopante et éviter l’automédication en général.

- Ne pas faire de sport intense en cas de fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal.

- Faire pratiquer un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense s’il a plus de 35 ans pour un homme, et plus de 45 ans pour une femme.

 

Recommandation spécifique en cas de chute

 

Lorsqu’un cavalier est victime d’une chute, avec ou sans choc à la tête, qui a entraîné ou non une perte de connaissance, et que dans les jours qui suivent la chute il ressent un ou plusieurs des symptômes ci-dessous, il doit impérativement consulter un médecin.

>> Plus d'informations sur la commotion cérébrale

 

- Maux de tête

- Sensation de tête lourde

- Douleur cervicale

- Nausées ou vomissements

- Vertiges

- Troubles de la vue

- Troubles de l’équilibre

- Hypersensibilité à la lumière

- Hypersensibilité au bruit

- Sensation d’être au ralenti

- Sensation d’être dans le brouillard

- « Ne se sent pas bien »

- Difficulté de se concentrer

- Difficulté de se souvenir

- Fatigue ou faible énergie

- Confusion

- Somnolence

- Difficultés liées à la fatigue

- Plus émotionnel

- Irritable

- Tristesse

- Nervosité ou anxiété

 

Cette liste de symptômes n’est pas limitative. En cas de doute, consulter un médecin.

 

>> Plus d'informations sur la commotion cérébrale