Niveau international

Au niveau international, la lutte contre le dopage humain est organisée par la Fédération Equestre Internationale (FEI). La FEI édite son propre Règlement anti-dopage relatif aux athlètes, et se réfère au Code mondial antidopage (WADA) concernant la liste des substances interdites.

 

Lorsqu'un cavalier suit un traitement comprenant une ou plusieurs substances interdites, il doit déposer une demande d'Autorisation d’Utilisation à des fins Thérapeutiques (AUT), appelée Therapeutic Use Exemption (TUE), qui peut être acceptée ou refusée par la FEI.

 

Un contrôle anti-dopage positif engendre des poursuites devant le Tribunal de la FEI, qui peut prononcer des sanctions contre le cavalier. Les décisions du Tribunal sont susceptibles de voies de recours, et une fois définitives sont mises en ligne sur le site de la FEI.

 

L'ensemble de la règlementation anti-dopage applicable au niveau international est disponible sur le site de la FEI, et notamment :

>> Règlement anti-dopage relatif aux athlètes

>> Liste des substances interdites

>> Therapeutic Use Exemption (TUE)