Commotion cérébrale

Malgré le port du casque, un cavalier peut être victime d’une commotion cérébrale après une chute. Une commotion cérébrale peut survenir, que la chute s’accompagne ou non d’un choc à la tête. La perte de connaissance n'apparaît pas toujours donc les autres signes doivent être connus afin de permettre une prise en charge médicale la plus rapide possible.

 

Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a élaboré l’affiche ci-dessous afin de sensibiliser l’ensemble des acteurs du mouvement sportif en répondant à trois questions :

  • de quoi s’agit-il ?
  • comment la reconnaître ?
  • pourquoi en parler ?

 

Chaque cavalier est concerné et doit connaître et respecter les 3 règles d’or :

  1. arrêter immédiatement la compétition ou l’entraînement
  2. ne pas cacher l'incident : avertir coach, officiel de compétition, entourage...
  3. consulter un médecin et observer le repos prescrit