Open 2018 : 36 sessions d'initiation aux premiers secours

Nouveauté 2018

Le Generali Open de France rassemblera cette année encore des milliers de personnes. Afin que l’événement se déroule dans les meilleures conditions, une vingtaine de secouristes seront mobilisés lors de chaque semaine. Grande première pour cette édition 2018, à l’initiative de la Commission médicale de la FFE, la Croix-Rouge proposera des initiations aux premiers secours. Les ateliers s’adressent à tous, coachs, cavaliers, parents… N’hésitez pas à vous inscrire !

 

Préparation mentale, pensez-y !

L’équitation est un sport, et à ce titre un cavalier, quel que soit son niveau, doit se comporter comme un véritable athlète en préparant son corps mais aussi sa tête aux objectifs qu’il se fixe.

La préparation mentale, trop souvent négligée, fait partie intégrante de ce conditionnement d’ensemble. Elle « consiste à utiliser des techniques dans le but d’aider le sportif à améliorer ses performances dans des domaines variés, tels que le contrôle des émotions (anxiété, colère, joie, etc…), la concentration, la motivation […], etc… » (1).

 

Règlement médical fédéral

Comme toutes les fédérations sportives, la Fédération Française d’Equitation (FFE) dispose d’un règlement médical fédéral.

 

Ce dernier précise notamment :

  • les missions et la composition de la Commission médicale de la FFE ;
  • les règles relatives au certificat médical de non contre indication à la pratique du sport ;
  • le suivi médical réglementaire des cavaliers inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau.
  • les recommandations de la Commission médicale lors des compétitions fédérales.

 

Cavaliers : soignez votre condition physique

L’équitation est un sport exigeant pour le cheval mais aussi pour le cavalier. Ce dernier doit en effet être en bonne condition physique pour entraîner sa monture. A ce titre, la préparation physique est fortement recommandée. Trop souvent négligée, elle est pourtant un facteur de performance et limite les risques de traumatismes.

 

Equitation et diabète

Le diabète ne constitue pas une interdiction ni une entrave à la pratique de l’équitation, que l’on soit diabétique de type 1 ou 2. Au contraire, la pratique de l’équitation peut faire partie intégrante du traitement, au même titre que la prise médicamenteuses, l’insuline et les règles hygiéno-diététiques.

Bien entendu, certaines précautions sont nécessaires, et un suivi médical régulier est impératif.

Equitation et handicap : bilan des Assises "Cheval et différences"

La dernière actualité de l’Espace Santé rappelait que la Fédération Française d’Equitation s’attache à ce que chaque cavalier, y compris en situation de handicap, soit en mesure de réaliser son projet équestre.

 

Dans le cadre de son action d’intégration par l’équitation, la FFE a co-organisé en mars dernier les premières Assises nationales « Cheval et différences : handicap, insertion et citoyenneté ». Ces dernières avaient pour but de mettre en lumière les initiatives existantes ainsi que faire se rencontrer les acteurs du monde équestre et du monde médico-sportif.

Pages